juin 29

0 comments

7 erreurs à éviter quand on devient webdesigner freelance

By Benjamin Chambolle

juin 29, 2020


Quand on se lance en tant que web designer freelance, on ne sait pas vraiment par ou commencer. Généralement, on fait un site web avec son portfolio et on commence à prospecter… Et c’est à peu près tout ce qu’on sait faire au départ.

Et malheureusement, quand personne ne t’explique comment faire… Tu fais des erreurs. Mais pas de panique, c’est tout à fait normal.

Tout le monde passe par là.

Dans cet article, je te parle donc des erreurs les plus courantes que je rencontre avec mes clients en coaching mais également d’autres freelances. Je te dirai également comment les éviter.

Personne n’a la science infuse

Même si tu as parfois l’impression que les autres indépendants ont trouvé la bonne méthode, ça ne vient pas naturellement.

Je le dis toujours, mais tout s’apprend. Parfois à la dure, parfois en étant accompagné. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai écrit cet article : afin de donner les erreurs les plus communes ainsi que des astuces pour les éviter.

Pourquoi il est important d’éviter ces erreurs en freelance ?

Les petites erreurs peuvent sembler anodines, mais au bout de quelques mois ça peut devenir de plus en plus difficile si on les accumule. En plus de ça, plus vous attendrez plus elles seront dures à gommer.

Car s’il est assez simple de changer certaines choses rapidement, d’autres peuvent être plus ardues à corriger pour diverses raisons :

  • on est allé trop loin, notamment au niveau de son positionnement, et c’est difficile de revenir en arrière.
  • on a trop mal habitué ses clients actuels (et il est important de les garder, mais pas à n’importe quel prix).
  • on s’est trop mal habitué soi-même : on prend ses aises sur certaines choses et on n’a pas envie de s’arrêter.

Quelles sont les 7 erreurs à éviter en tant que webdesigner freelance ?

1 – Être trop généraliste

Si tu parles à tout le monde, tu parles à personne. Si tu ne devais retenir qu’une seule règle du marketing, ce serait celle là. Bon, soit dit en passant, je te conseille de retenir plus de règles marketing que ça, mais celle ci est fondamentale.

La plupart des entreprises ont peur de se nicher, de peur de rater des clients. Mais sérieusement, je le dirai jamais assez : choisis une niche. J’en parle beaucoup plus longuement dans mon article sur le choix de la niche accessible ici. Donc si tu ne l’as pas encore lu, c’est par ici.

2 – Fixer des tarifs trop bas

Tu as parfois peur de rater un projet si le tarif est trop haut, donc tu brades tes services. Et tu te dis peut-être aussi qu’il faut rester compétitif avec les plateformes comme Wix qui permettent aux gens de faire leurs propres sites…

Mais avec des tarifs trop bas, non seulement il est impossible de gagner sa vie, mais en plus on perd du temps avec des projets de mauvaise qualité. Bien souvent, les clients qui ne veulent pas payer sont également les clients les plus difficiles.

C’est pas une règle absolue, mais presque…

Pour fixer tes tarifs plus facilement, tu peux utiliser mon nouvel outil gratuit : à quel prix facturer un site internet à mon client ?

3 – Ne pas créer de process et de systèmes

Tu ne dois pas facturer votre temps, mais ce n’est pas pour ça que tu peux te permettre de trainer sur les projets. Tout business qui se respecte (même en freelance) doit avoir des process en place pour travailler vite et avoir une vision claire.

  • Tu dois savoir exactement comment vendre à un client, avec quel script.
  • Tu dois avoir un bon process pour votre gestion de projet.
  • Tu dois avoir un bon process pour la livraison du projet.
  • Etc, etc.

Il faut documenter un maximum, avoir des systèmes répétables et scalables pour ne plus avoir de surprises et pour travailler plus vite.

4 – Ne pas créer un système d’acquisition de clients

Qu’il s’agisse de prospection ou de publicité, tu dois créer un flux de leads continu dans votre activité. Le problème des montagnes russes des revenus vient à 90% du fait que les prospects n’arrivent pas régulièrement dans ton entreprise.

Par conséquent, le quotidien d’un freelance sans flux de prospects régulier ressemble à ceci :

  • Recherche de prospect
  • Envoi de beaucoup de devis jusqu’à avoir finalement un client
  • Le devis accepté est trop bas, mais il fallait vite un client pour payer les factures
  • Projet long et difficile car le client est de mauvaise qualité, mais pas le choix non plus…
  • Nouvelle recherche de prospect pour payer les factures… eeeeet retour à l’étape 1.

C’est pour ça qu’il est super important de se créer un système d’acquisition de leads et de qualification également.

Télécharge ton modèle de proposition de site web.

En cliquant sur "Recevoir mon modèle," vous acceptez de recevoir la communication par email de Benjamin Chambolle.

5 – Négliger le marketing

Même en étant le meilleur webdesigner freelance du monde, si personne ne sait que tu existes, tu n’auras pas de clients. C’est dur, mais c’est comme ça. Aujourd’hui, la communication est primordiale et tu es bien placé pour le savoir.

Mais il ne suffit pas d’être visible. Il faut surtout te démarquer et être visible au bon endroit et au bon moment. C’est en cela que le marketing est intéressant et important.

Pour faire simple, créer seulement un site web généraliste et le rendre visible partout revient à sortir dans la rue avec un mégaphone et hurler « qui veut un site web ? » en espérant que quelqu’un réponde.

Megaphone pour du marketing ? Mauvaise idée
Pose ce mégaphone Michel, ça sert à rien de hurler.

Avec le marketing, tu vas identifier exactement qui veut un site web et leur proposer de façon plus efficace et plus subtile. J’ai également rédigé un article qui en parle plus en détails ici.

6 – Ne pas avoir d’offre claire

Faire du sur-mesure est une excellente idée. Mais quand on sait que la plupart des clients ne savent pas ce qu’ils veulent et veulent également qu’on leur mâche le travail, il peut être intéressant d’avoir une offre bien précise.

Créer un système signature dans la création, la gestion et l’accompagnement peut être une excellente idée.

Encore mieux : c’est même fortement conseillé.

Avec une offre claire, précise et un tarif fixe, tu faciliteras ta vie mais également celle de ton prospect.

Je sais, tu vas me dire « mais je veux m’adapter à mon prospect » et tu as parfaitement raison. Mais une offre claire n’est pas figée pour autant. Et rien ne t’empêche de la moduler légèrement au cas par cas pour chaque prospect (s’il le mérite et que c’est pertinent pour le projet du client).

Commence donc à travailler sur ton offre signature, mais n’en fais pas une offre à bas prix non plus. Faire du low cost, ce n’est pas intéressant du tout…

7 – Penser comme un « employé freelance »

Beaucoup de freelances enchaînent les « CDD » et courent après régulièrement. J’en ai déjà parlé dans le point ci-dessus consacré à la génération de leads, mais pour ce point là j’aimerais aller un peu plus loin et nuancer quelque chose.

Même en ayant des leads et des demandes, il est possible d’oublier le développement de son entreprise.

Qu’est-ce que j’entends par là ? Tu peux avoir un flux régulier de leads et te dire « je peux enchaîner les CDD » ou tu peux également te dire « j’ai plein de leads, je vais m’en servir pour faire évoluer mon entreprise ».

Cela peut passer par le scaling. En faisant grossir ton entreprise, en passant de freelance à agence ou en allant plus vite… Ou en augmentant ses tarifs par exemple.

Ou alors, ça peut également passer par une envie de liberté : profiter de ces leads et de ces clients pour travailler moins, ou plus efficacement.

Enfin en gros, il faut vraiment penser à faire évoluer son business model. Devenir un chef d’entreprise plutôt qu’un freelance qui enchaîne les missions.

À terme, ton entreprise doit travailler pour toi et pas l’inverse. Sinon, tu vas stagner. Et même si tu ne dois pas tout de suite penser comme une entreprise du Fortune 500, il est intéressant de se projeter, de se fixer des étapes et de se créer un système évolutif.

Et maintenant ?

Si tu es sérieux dans ton business et que tu souhaites développer ton activité de designer freelance, je propose un programme de coaching depuis le début de l’année 2020.

Dans ce programme, tu découvriras comment trouver tes premiers clients, ou attirer des clients de meilleure qualité que ceux que tu as déjà.

Attention, ce n’est pas pour tout le monde et les places sont limitées. Mais si tu veux savoir si c’est fait pour toi en discutant avec moi, tu peux réserver ton appel de découverte ici.

C’est un appel de 30mn offert et sans engagement. Même si le programme ne te convient pas, tu repartiras avec quelques conseils pour t’aider à aller plus loin.

Si tu te débarrasses de ces erreurs, tu pourras développer ton activité plus facilement.

Ce sont souvent des petits obstacles qui bloquent la route vers le succès. Et c’es dommage de s’arrêter en si bon chemin pour quelque chose d’aussi passionnant que le web design et le monde des freelances.

Ces erreurs sont assez simples à corriger si tu t’y prends tôt. N’hésite pas à créer une structure, à développer tes process et à te discipliner. Ce sont ces petites choses qui t’amèneront à la réussite, et c’est largement à ta portée !

Benjamin Chambolle

À propos de l'auteur.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Ne rate aucun article

Inscris toi aux mails privés pour recevoir des conseils exclusifs chaque jour.

>